Ruinart Champagne Rosé
Douceur :
Acidité :
Tanin :
Corps :
Longueur :
Mets & Vins:
> Apéritif
> Gigot cuit rosé
> Saumon
> Côtes de veau
> Canard
> Pigeon laqué
> Fruits de mer
> Poissons grillés
> Desserts aux fruits rouges
> Poissons en sauce
Courbe de maturité:
Après 2 années, ce vin sera à son apogée.
Après 5 années, ce vin commencera à décroitre.

Ruinart Champagne Rosé

RégionChampagne
AppellationChampagne
ProducteurRuinart
CouleurRosé
Cépage45% Chardonnay et 55% Pinot noir
Aspect VisuelRuinart Rosé se présente d’abord au regard, laissant découvrir une robe grenade ourlée de reflets orangés.
Caractéristique olfactiveLe nez est subtil et frais, offrant d’abord une palette originale de fruits exotiques (goyave, litchi), et de petits fruits rouges (framboise, cerise, fraise des bois). Des notes de rose et de grenade complètent ce profil aromatique complexe et intense.
Attributs gustatifsAu palais, l’attaque est franche, la bouche soyeuse et charnue, portée par des arômes de grenade, goyave et litchi, de pamplemousse rose et de menthe poivrée. Ruinart Rosé déploie un bouquet aromatique complexe, tissé d’échos et de correspondances.
AromesFruité
Contenant élevageCuve
Température de service12°
AérationNon
CarafageNon
Verre préconisé:

Plus de détails

6 Bouteilles en stock

55,00 €

Description du domaine :

La première Maison de Champagne apparaît en 1729 et s’appelle Ruinart. Elle est le fruit de l’intuition d’un moine bénédictin. Dom Thierry Ruinart appartient à une famille bourgeoise et est originaire de la région Champagne. A l’époque, il pratiquait le négoce du drap, jusqu’au jour où il transmet à son frère Nicolas ses pensées sur le commerce du champagne. En mai 1728, un arrêté royal accorde l’autorisation de transporter du vin en bouteilles, de quoi concrétiser ses idées. Le fils de Nicolas, Nicolas Ruinart deuxième du nom s’inspire des idées de Dom Thierry en fondant la première Maison de Champagne. A partir de 1735, la Maison Ruinart n’a plus qu’une seule activité : la vente de champagne.


Description de l'appellation :

La région se situe sur les départements de l’Aube et de la Marne principalement puis s’étend légèrement en Seine-et-Marne, Haute-Marne et dans l’Aisne. Les vignes sont plantées sur des sols crayeux, très riches en principes minéraux ce qui offre beaucoup de finesse aux vins de Champagne. L’appellation se divise en 4 : la vallée de la Marne, la Montagne de Reims, le vignoble de l’Aube et la Côte des Blancs. Cette seule appellation regroupe une grande diversité de champagnes. Celle-ci favorise les vins blancs et rosés effervescents mais offre tout de même des blancs de blancs (dont le cépage unique est le chardonnay), des blancs de noirs (pinot noir, pinot meunier ou un assemblage des deux), et des blancs constitués d’un assemblage de ces 3 cépages. Le dosage détermine le type de champagne : extra-sec, demi-sec, brut ou encore doux. Ces vins se différencient également selon s’ils sont millésimés ou non. Les cuvées de prestige et cuvées spéciales rassemblent tous les types et se rangent dans la catégorie haut de gamme.


Description de la région :

Le vignoble champenois s’étend sur les départements de l’Aube, la Marne, L’Aisne et sur quelques communes de Haute-Marne et Seine-et-Marne. 70% des vignes de la région viticole Champagne se trouve dans la Marne, 40% dans la Haute-Marne et l’Aube et les 10% restants se situent en Seine-et-Marne et dans l’Aisne. Dans la Marne, les vignes se situent à une altitude comprise entre 120 et 180 m, sur les versants exposés du revers de la Côte de Champagne, de la Côte de l’Île de France et de la Côte des Bar.Dans l’Aube, les vignes se trouvent à une altitude comprise entre 170 et 300 m, sur les coteaux dans les vallées de la Vesle, de la Seine, de la Marne et de l’Aube.